à MEUZAC
Baignade surveillée : du 1er juillet au 31 août, du mardi au dimanche de 14h à 19h.
Activités nautiques : kayaks, pédalos, stand up-paddles.
Jeux pour enfants : parcours jeux en bois (à partir de 2 ans), portique multi-jeux et balançoires (à partir de 3 ans), Minigolf
Pêche réglementée : journée, 8€, ½ journée 6€ , semaine 19€, année 69€, cartes en vente sur place (la Paillote), au bar Chez Mamie et à La Chaumière Meuzacoise, présence de gardons, goujons, truites etc.
Terrain multi-sports

Accessibilité personnes à mobilités réduites : tour du lac aménagé, WC PMR, tables pique-nique adaptées PMR.
Restauration sur place : restaurant la Paillote
Mais aussi : aire de camping-car gratuite, terrain de pétanque, tables de pique-nique ...
à SAINT GERMAIN LES BELLES
Pratique de la pêche, balade autour du plan d'eau et sport autorisés. baignade surveillée 1er juillet et 31 août. de 12 h 30 à 19 h tous les jours sauf le lundi
Nouveauté : structure gonflable.
Plan d'eau de 4,2 ha situé à 400 m du bourg de St Germain-les-Belles. Vue du ciel, le village montre les maisons construites en arc de cercle, autour de l'église (du 14ème siècle), en suivant la courbe des fortifications. Activités sur place : jeux pour enfants, pédalos, terrain de tennis, de volley, de boules, pêche. Camping 3 étoiles ouvert toute l'année qui domine le plan d'eau. Baignade surveillée en juillet et en août.Accès : A20 sortie n°42 Jusqu'à St Germain les Belles, suivre D216 direction la Porcherie.
à CHATEAU CHERVIX
Exploitées depuis l'antiquité, puis par les Gaulois qui y ont creusé des aurières. Le gisement de la Fagassière reprit de l'activité vers les années 1910 au moment de "la petite ruée vers l'or " en Limousin. Arrêtés par la guerre , les travaux reprennent en 1929. 4 puits sont creusés jusqu'à 180 m. On extraira jusqu'en 1945, 507 kg d'or. La teneur du minerai pouvait atteindre 100 g/ tonne .De nombreux noms de hameaux témoignent de l'activité aurifère de la région tels : Laurière , Laurie , Laurieras ...Un nouveau site a été ouvert en 1994 au lieu dit " Fau-Maridat " près du village de Lavaud Bousquet.
à CHATEAU CHERVIX
La baignade sera surveillée du 12/07 au 14/08/2022 inclus.
L’étang du Puychaumartin aménagé pour la pêche et la baignade est situé à 2 kilomètres du bourg de Château-Chervix.

Sa superficie est d’environ 1,8 hectare. Il bénéficie d’un environnement agréable et privilégié. Chaque année, durant la période estivale, la baignade est placée sous surveillance d’un maître-nageur.

La pêche : interdite jusqu'à nouvel ordre.
à SAINT PARDOUX LE LAC
Dans un site magnifique au creux de la vallée de la Couze, venez découvrir le Jardin du Moulin. Touristes, promeneurs, amateurs de fleurs, de nature et d'animaux pourront y observer une multitude d'espèces d'arbres et de fleurs qui accueillent les habitants du jardin. Petits et grands trouveront ainsi leur bonheur entre l'île, le canal et la colline.
Visite libre. Accueil de groupes sur réservation.
Pisciculture des Saules Blancs, vente directe de produits transformés truites et anguilles (sur rendez-vous).
à RANCON
Les deux chênes que l'on peut voir près de la lanterne des morts de Rancon furent très probablement plantés ici après la désaffection du cimetière qui existait autrefois à cet endroit précis. En effet, pour des raisons de salubrité et d'hygiène, une loi de 1804 oblige les municipalités à transférer les cimetières en dehors des bourgs, celui de Rancon fut donc déplacé en 1872. Ainsi, on estime l'âge de ces deux chênes à environ 140 ans. Ils mesurent 3,70 m et 3,15 m de circonférence. Le square de la lanterne est le point de départ du sentier de randonnée "La Gartempe"
L'arbre et son environnement sont fragiles, respectons les !
Renseignements auprès de l'Office de Tourisme du Pays du Haut Limousin.
à CROMAC
L'ensemble du parc du château de Las-Croux dessiné dès 1893 par le paysagiste limougeaud Nivet est ouvert à la visite.

L'entrée se fait par les "tourelles" (porteries néogothiques à tours et mâchicoulis), la grande allée dessert l'ancien potager (ne se visite pas) avec en arrière plan une orangerie et une serre, le pavillon néoclassique se découvre en continuant et plus loin le château actuel, puis le visiteur rejoint les écuries (1860) qui abritent 7 stalles pour les chevaux et 4 remises pour voitures hippomobiles et passe devant la sellerie (visible d'une fenêtre).

La plupart des arbres a été plantée au XIXème siècle. L'eau provenait des tourelles d'entrée qui étaient elles même alimentées par des sources en amont de l'étang (système de bélier hydraulique).

Une partie du château actuel est ouverte à la visite : il s'agit du vestibule, du salon, du bureau et de la salle à manger.

L'entrée s'effectue par un grand vestibule. La lumière tamisée traverse les vitraux peints du XIXème. Le système de chauffage se faisait par le sol et les plinthes : une grille est visible au centre de la pièce. Sur le côté, une porte donne dans le bureau. Le sol est carrelé pour pouvoir recevoir tout un chacun, fermiers ou marchands, palefreniers ou maquignons, personnel ou familles. De chaque côté un couloir, également carrelé, desservait les différentes pièces. Le grand escalier en bois donne accès aux étages supérieurs.

à MAGNAC LAVAL
Situé dans une cadre idéal au bord de la Brame, le jardin des enfants abrite un verger, différents types de fleurs ainsi qu'un hôtel à insectes. Il permet aux visiteurs d'observer des insectes et des oiseaux le temps d'une pause pique-nique sur les tables en bois prévues à cet effet.
à CHATEAUPONSAC
A l'extrémité du Faubourg du Moutier, quartier historique de la ville de Châteauponsac, une petite place permet au promeneur de bénéficier d'un point de vue magnifique sur la cité châtelaude et, en contrebas, sur la vallée encaissée de la Gartempe. La photo vaut le détour...
Renseignements auprès de l'Office de Tourisme Communautaire Gartempe-Saint Pardoux : 05 55 76 57 57 ou 05 55 76 56 80
à CROMAC
La rivière de la Benaize prend sa source dans la commune de La Souterraine (Bussière Madeleine) et sert de limite entre l’Indre et la Vienne. Elle s'étale au milieu d'un lit de verdure pour former le lac de Mondon (lac artificiel de 15ha). Captive des eaux calmes du lac, elle s'évade par un étroit couloir pour se mêler aux eaux du Glévert puis elle va devenir plus tumultueuse, encombrée de gigantesques rochers. Non loin, le visiteur découvrira l’abri sous roche du "Pont du Loup" (dans les années 1960, des objets en silex taillé y furent découverts : lances, poignards, polissoirs, poteries) et en aplomb à 50 m la Croix de la Paix (Erigée en 1871, certainement pour concrétiser l’armistice avec l’Allemagne, mettant fin à la guerre de 1870). Sa route sera barrée par un ensemble rocheux laissant juste un étroit couloir où la Benaize roule et bondit sur un dénivelé d’environ 2m, elle se précipite et ressort en bouillonnant dans un environnement sonore et intense formant le Pot Bouillant. En plus de la chute d’eau, le visiteur découvrira la Marmite et le Pas de Bœuf, cavités naturelles creusées par les eaux tumultueuses surmontées d’un rocher ressemblant à une grenouille. Cent mètres plus bas, sur l’autre rive se cache la fameuse grotte des Martres.