à REMPNAT
Parc autour d’un petit manoir du XIXème siècle où les propriétaires ont développé des jardins tous différents en style et en thème. On y trouve des vivaces en abondance, mariées aux rosiers, clématites, arbustes à fleurs, graminées ; plus de 6 000 bulbes de printemps ont été planté sur les pelouses et les massifs. A voir également, le potager de 1900 dans son enceinte en pierre avec des fruitiers en espalier, dominé par un théâtre de verdure, des arbres centenaires (tulipiers, cèdres, hêtres pourpres, tilleuls, rhododendrons), des bassins anciens, une tonnelle verte en "berceau", prairie fleurie (fauchée mi-juillet), hêtraie. Partout dans le parc les visiteurs peuvent s'asseoir pour contempler les belles vues. Les jardins de Mas Maury ont remporté le 1er prix Bonpland 2013 de SHNF pour la création du plus beau jardin privé de France. Les jardins sont labellisés "Jardin remarquable" depuis 2014 par le Ministère de la Culture. Le comité Turgot Carnot Limousin a décoré les jardins avec le médaillon 2015. Exposition de Robin Cousin à visiter tout l'été, aux jours d'ouverture des Jardins du Mas Maury.

Mise en place de mesures sanitaires suite au Covid-19. Ouvert le week-end des 5 et 6 juin, de 10h à 12h et de 14h à 18h, en visite guidée à 15h, vente de plantes (vente caritative). Ouvert les dimanches 20 juin, 18 juillet,1 août, 15 août et 29 août de 10h à 12h et de 14h à 18h. Ouvert les mercredis 9 juin, 23 juin, 7 juillet, 21 juillet, 4 août, 18 août de 10h à 12h et de 14h à 18h. Gratuit. Visite lecture avec le Pays d'Art et d'Histoire de Monts et Barrages le dimanche 4 Juillet à 15h. Chiens non admis. Parking dans l'allée principale. D'Eymoutiers, prendre la D 940 en direction de Lacelle, puis 12 km plus loin, à Plafeix prendre à gauche la D 132 en direction de La Villeneuve et continuer 2,3 km. Rens/Résa : 05 55 69 17 80
à LE VIGEN
Parc paysager du XIXème siècle inscrit à l'origine dans un parc de 80ha, crée par Frédéric Le Play à partir de 1856 et enrichi jusqu'en 1930 d'une collection botanique remarquable de plus de 200 variétés de conifères.
Ouvert toute l'année pour botanistes avertis sur rendez-vous.
à LIMOGES
Il fut établi en 1830 pour permettre les charges d'entrainement des régiments de cavalerie, dont le XXème dragon. L'oeuvre des frères Bühler, célèbres paysagistes du XIXe siècle, a été malheureusement oubliée. Le jardin a été entirement reconstruit dans sa partie basse vers 1928. Près du grand bassin, on admirera les massifs végétaux, décorés suivant la technique spécifique de la mosaïculture. Privé aujourd'hui de ses bronzes, fondus pendant la guerre, il doit son cachet aux massifs fleuraux et aux arbres qui l'agrémentent.
Ouvert toute l'année et toute la journée en accès libre.
à EYJEAUX
Le verger de Jean-Paul Paulet est devenu au fil des années un véritable conservatoire sur la pomme. Il a ainsi sauvé de nombreuses variétés locales oubliées comme la "Lunou" de châteauneuf-la-Fôret, la "Calville rouge" de Verneuil, la "Pouyade" ou la "Safran". 35 variétés de la région sont ainsi présentées. Les plantations récemment réalisées, sont situées au coeur du bourg d'Eyjeaux sur un terrain communal, en bordure d'une allée point de départ d'un sentier de randonnée "les pêcheries oubliées".
Ouvert toute l'année en accès libre.
à LIMOGES
Situé dans le site inscrit de la vallée de la Mazelle, près de Beaune-les-Mines, route de Rilhac-Rancon, parc paysager créé vers 1876, en accompagnement d'un château du XVIIème siècle. Fontaine votive, pièce d'eau formant un canal de 75m de long, plantation récente d'un arboretum de 150 espèces différentes. Refuge pour la faune sauvage.
Exposition à l'intérieur du château avec l'histoire du parc depuis le XVIIème siècle. Accès payant, visite commentée par le propriétaire.
à PANAZOL
Parc paysager du XIXème siècle du château, actuellement mairie. Belle composition de grandes prairies et bosquets de hauts arbres, rivière anglaise et étang. En cours de restauration.
Ouvert toute l'année. Entrée libre.
à VEYRAC
Parc agricole et paysager en accompagnement du château XVIIIème siècle, dessiné en 1857 par le Comte de Choulot, paysagiste. Roses anciennes. Rivière anglaise et rhododendrons.
à LIMOGES
La Roseraie municipale est composée de plus de 5000 rosiers, représentant plus de 200 variétés.
Ouvert toute la journée.
à FEYTIAT
Les Jardins d’Astrid se composent d’un jardin d’ombre et d’un jardin de lumière qui permettent de visualiser le jardin dans lequel les plantes évoluent de façon libre mais toujours soignées. On y trouve de nombreux arbustes : hydrangeas, phillyrea, viburnums variés, cornouiller à fleurs, rosiers anciens, plantes vivaces…
Toutes solutions aux multiples contraintes, c'est-à-dire : La recherche de la plante qui correspond aux différents critères :
- Le bon positionnement par rapport aux points cardinaux

- Compatibilité des plantes entre elles (en particulier les distances de plantation)

- Harmonie par rapport à l’environnement régional.

- La sobriété : favoriser les feuillages verts, les subtilités des formes, la couleur des écorces, les odeurs.

- Les couleurs douces qui se mélangent harmonieusement.



LE JARDIN D’OMBRE

Le jardin d’ombre a une structure séculaire remaniée il y a 25 ans. C’est un jardin aux formes libres, aux allées sinueuses, à plusieurs niveaux de plantations : arbres, arbustes parfois à plusieurs niveaux : cèdre et tilleul centenaire, plantes à leur maturité. Puis viennent les plantes vivaces.



LE JARDIN DE LUMIÈRE

Créé en 2002, il est très fleuri d’Avril à Novembre, de rosiers anciens, de plantes vivaces, d’arbustes, de petits arbres. Sa forme est régulière, avec ses massifs et allées tirés au cordeau, mais aux formes très libres. Il démontre que lorsque l’on place les végétaux « au bon endroit », ils ne demandent pas de taille et ainsi ils peuvent exprimer ce pourquoi on les a choisi.
Ouvert certains week-end de Juin et le reste de l'année sur RDV. Entrée libre
à LIMOGES
Les jardins de l'Evêché se déploient sur 5 hectares en plein cœur du quartier de la Cité. Les six terrasses qui le composent ont été aménagées sur les pentes du Puy Saint-Etienne lors de la construction d'un nouveau palais épiscopal, à la fin du XVIIIème siècle. Acheté par la ville en 1910, cet ensemble a été progressivement réaménagé. Le promeneur peut y découvrir un jardin à la française, un vaste jardin botanique et un espace écologique présentant les environnements naturels du Limousin. Les terrasses offrent un point de vue remarquable sur les bords de Vienne.
Ouvert toute la journée.