à PIERRE BUFFIERE
Eglise romane (1060) remaniée au 14ème siècle. Elle est en forme de croix latine et est construite en granit et couverte pour une partie en lauze de schiste. Sur le choeur on peut voir des peintures du 19ème siècle.
Cette église possède les reliques de St Côme et St Damien et est une paroisse ostensionnaire. Son portail (unique en France) est ornée de 18 plaques en porcelaine émaillées "bleu de four" depuis 1838.
à LE CHALARD
L'église fut bâtie à partir de 1088 par St Geoffroy. Il y fonda un monastère de chanoines de l’ordre de St Augustin dont il fut le prieur. L’église de pur style roman est construite avec des blocs massifs de granit taillés.
A découvrir à l’intérieur : des chapiteaux romans en granit, un buffet du XVème siècle abritant le tombeau St Geoffroy, la châsse qui renferme les reliques du Saint…
Au chevet de l’église se trouve le « Cimetière des moines ». C’est un ensemble unique de tombes du XIIème et XVème siècle. Certaines d’entre elles nous laissent découvrir des symboles représentant les activités des défunts. On y retrouve la tombe du prieur, celle du tisserand, celle du forgeron…
Ouverte tous les jours de l’année. Visites guidées : pour les individuels en juillet et août et durant toute l’année pour les groupes renseignements auprès de l'Office de Tourisme Intercommunal du Pays de Saint-Yrieix au 05 55 08 20 72.
à SAINT YRIEIX LA PERCHE
Les origines religieuses de la cité remontent au VIème siècle. Aredius, prêtre et haut dignitaire mérovingien, transforma une importante villa gallo-romaine en un monastère. À sa mort, la renommée et le culte du saint grandissant impliquèrent la construction d’un édifice abritant son tombeau. Dans la seconde moitié du XIIème siècle et jusqu’à la fin du XIIIème siècle des chanoines édifièrent une collégiale sur l’emplacement de l’église romane du XIIème siècle dont seul subsiste l’actuel clocher-porche.
A découvrir parmi le mobilier : un chef-reliquaire en argent d’Arédius, une colombe eucharistique en cuivre, une châsse dite de Sainte Germaine en cuivre doré et émaillé du XIIIème siècle…
Ouvert tous les jours de 8h30 à 19h30.
Entrée libre.
Des visites guidées sont proposées durant toute l'année aux groupes, renseignements auprès de l'Office de Tourisme Intercommunal au 05 55 08 20 72
à GLANDON
Les parties les plus anciennes de cette église datent des XIIème et XIIIème siècles. Elle possède un chœur en cul-de-four, un clocher-porche du XVIIème siècle ainsi qu'une intéressante voûte en châtaignier réalisée en 1991.
A découvrir parmi le mobilier : une Vierge en bois portant l'Enfant (XIIème siècle), une statue représentant St-Jean-Baptiste, un tableau mettant en scène la mort de la Vierge…
Ouverte toute l'année.
à COUSSAC BONNEVAL
Remaniée au XVème siècle, cette église est dédiée à Saint Saturnin. Elle abrite une litre funéraire du XVIème siècle de la famille De Bonneval, une fresque dorée à la feuille d’or qui représente l’hommage du doge de Venise au Pape Jules II, une Pieta en bois du XVIe s., une Vierge au rosaire du XVIe s... De magnifiques fresques ont été découvertes à l'intérieur lors de sa restauration . Elle est inscrite aux Monuments Historiques depuis 1978.
Visites libres.
Ouverte tous les jours.
à LADIGNAC LE LONG
Cette église romane date du XIIème siècle. Elle possède un clocher octogonal et un portail polylobé de pur style limousin avec des colonnettes en serpentine (pierre locale).
A découvrir à l’intérieur : des chapiteaux en serpentine, des statues datant des XVIIème et XVIIIème siècles, un retable du XVIIème siècle, un buste reliquaire de Saint-Agnant qui était patron de la paroisse…

Ouvert tous les jours de 8h à 18h.
à BLOND
Les parties les plus anciennes de l'église datent du Xème siècle. Elle fut fortifiée à la suite des pillages successifs des soldats calvinistes. De ces fortifications, il subsiste les contreforts du clocher, les deux tours en avant-corps, les fenêtres de guet, les supports de bretèche et les trous pour le passage des boulets en pierre.
Visite guidée toute l'année sur rdv
Renseignements et réservations au 05 55 68 12 79
à BELLAC
C'est le plus ancien témoin de savoir-faire des orfèvres émailleurs limousins. Il s'agit d'une châsse émaillée en cuivre dorée du XIIe siècle (pièce unique).
En forme de sarcophage, elle est ornée de pierres fines et de 14 médaillons en émail champlevé représentant le Christ, les quatre évangélistes, la Vierge et l'Agneau. Cette châsse qui contenait à l'origine des reliques, se trouve dans l'église Notre-Dame de Bellac.

L'église, dédiée à l'Assomption de la Vierge Marie, est le résultat de remaniements successifs qui ont su harmonieusement juxtaposer art roman et art gothique dans leur expression limousine.
A ne pas manquer :
- La nef romane du XIIème siècle (ancienne chapelle du château des comtes de la Marche)
- La chapelle dite du Cardinal avec sa fenêtre en gothique flamboyant du XVème siècle et sa sculpture remarquable en pierre de calcaire.
- Dans le choeur de l'église, un beau retable du XVIIIème siècle avec des colonnes torsadées et des détails façonnés avec précision (oiseaux, serpent, grappes de raisins, etc.).

Visite guidée de l'église toute l'année sur rdv
Renseignements et réservations au 05 55 68 12 79
à VAL D'ISSOIRE
La frise du XVème siècle, unique dans la région, est une suite de personnages sculptés : soufflaculs de Carnaval ; chien dévorant un damné ; couple humain ; allégorie de Dieu et de l'âme fidèle...

Visite guidée toute l'année sur rdv
Renseignements au 05 55 68 12 79
à VAL D'ISSOIRE

La chapelle Saint-Jean-Baptiste (XIIIe s.) était desservie par un ancien chemin de Limoges. Le petit campanile a perdu sa cloche. La charpente du XIIIe siècle a justifié l'inscription de l'édifice à l'Inventaire supplémentaire des Monuments Historiques.


Autour, des fouilles archéologiques ont mis en évidence une aire artisanale gallo-romaine et un cimetière des XVe et XVIIe siècle.


Renseignements au 05 55 68 12 79