à EYMOUTIERS
La tannerie a fait la prospérité d’Eymoutiers, en particulier au XVIIème siècle. Le nom des habitants renvoie d’ailleurs à cette activité florissante : les Pelauds sont ceux qui travaillent les peaux (pellis en latin).
Aujourd’hui, les greniers à claire-voie, ouverts sur l’extérieur et où les peaux séchaient une fois tannées, témoignent encore de cette ancienne activité, partout dans la ville.
Le plus bel exemple est la maison dite du Maître tanneur, rue Farge, imposante maison construite du début du XVIIème siècle, sur la berge de la Vienne. L’en-bas était essentiellement réservé à l’usage professionnel et occupé par les cuves de tannage. Les peaux y étaient traitées dans une solution de tan et d’eau. Les deux étages étaient réservés à l’habitation du maître tanneur. Dans le comble à pans de bois ouvert, les peaux acheminées à l’aide d’une poulie fixée dans la vaste fenêtre caractéristique, étaient entreposées pour sécher au vent. A noter que le grenier de ce monument classé est le seul à présenter une double galerie de croisillons.




Un plan de la ville est à votre disposition à l'Office de Tourisme, dans la collégiale ou en téléchargement sur tourisme-portesdevassiviere.fr. Rens : 05 55 69 27 81
à JOURGNAC
Visite du domaine d'un gentil-homme campagnard de l'époque XV-XVIIe siècle, inscrit à l'Inventaire des Monuments Historiques.
Ouverture à la visite sur rendez-vous préalable du 19 juillet au 2 septembre inclus, du lundi au samedi de 9h30 à 12h30 et de 15h30 à 18h30.
Visite guidée gratuite par les propriétaires sur rendez-vous préalable.
à BOSMIE L'AIGUILLE
Château du XIXe siècle, transformé en Mairie, situé dans un parc paysager restauré.
Les extérieurs sont visibles depuis le parc ; pour l'intérieur, seules les parties ouvertes au public sont visibles durant les horaires d'ouverture de la Mairie.
à AIXE SUR VIENNE
Le château de Losmonerie fut érigé en 1540 par Jean Chantais, élu pour le Roi, dans l'esprit d'une maison Renaissance à la campagne (tour, escalier, galerie, chapelle). Au siècle suivant, Jean de Lubersac constitue l'ensemble de la cour et enrichit l'intérieur de nombreux décors picturaux. Au XVIIIe s., des officiers du Bureau des Finances de Limoges, les Texandier de Losmonerie, apportent à l'intérieur le raffinement du XVIIIe s. (tapisserie et mobilier classés Monuments Historiques).
Trois jardins s'agencent autour du château de Losmonerie:
- un jardin formel et fleuri autour des bâtiments historiques
- un jardin gourmand avec la plus grande collection française de framboises avec plus de 100 variétés à déguster en se promenant
- un jardin sauvage, un site exceptionnel sur les bords de Vienne avec sa cabane en osier (réalisée par Emmanuel Puybonnieux)
Visite commentée du château et des jardins par le propriétaire tous les jours à 16h du 26 juillet au 5 septembre.
Tarifs: 5 € pour les adultes et 4 € pour les enfants (jardins compris)
Tarif groupes: 4 €
Ouverture les 14 juillet et 15 août.
à COUSSAC BONNEVAL
Le château de Bonneval surplombe le bourg du village de Coussac. Il occupait une position stratégique importante. Un premier édifice existait déjà en 930. Il fût reconstruit au XIVème siècle, puis remanié au XVIIIème siècle. C’est un quadrilatère flanqué de quatre grosses tours rondes, entouré de fossés. Il appartient à la famille de Bonneval depuis plus de dix siècles.
A voir : sa façade orientale avec une tour carrée centrale à double pont-levis, sa cour intérieure, décorée à la Renaissance d’une galerie à colonnades, son élégante façade ouest et sa terrasse. Ce château abrite un riche mobilier ainsi que des tapisseries d’Aubusson et de Fontainebleau.
Ouvert ,de juillet jusqu'au 3ème week-end de septembre du mardi au dimanche . Visites à 14h30, 15h30,16h30 et 17h30 (juillet/août).10€ adulte, 5€ de 5 à 12 ans , tarif réduit étudiant et forfait famille. Billetterie en ligne ou au château. Visites guidées limitées à 10 personnes. Profitez de l'espace Boutique (librairie, bière, objets, gourmandises, porcelaine, miel...).
Possibilité de locations pour mariages, réception de famille, séminaires. Il est préférable de téléphoner au préalable pour s'assurer de l'ouverture des lieux en fonction des contraintes sanitaires actuelles.






à NOUIC
Le Fraisse du XIIIe siècle était un "logis noble" dont il ne reste presque rien aujourd'hui. Il fut brûlé en 1356 par le fameux Prince Noir. Il fut reconstruit après la Guerre de cent Ans par Sieur Jacques des MONSTIERS. C'est le "vieux château" du XVe siècle formant la partie droite de l'ensemble des bâtiments.

La partie principale, du XVIe siècle, de type Renaissance possède un bel escalier Henri II, la grande salle avec sa cheminée S.Serlio dont le bandeau représente le Fraisse du XVIème . Les visites sont réalisées par un membre de la famille.

Les conditions de visites actuelles sont les suivantes:

Visite commentée:
- Départ chaque jour à 14h et à 16h
- Nombre de personne maximum par visite: 9 personnes.
- Port du masque obligatoire
- Gel hydroalcoolique sur place

Tarifs: 10€-adulte, 5€-enfant, gratuit - 10 ans. 8€-sénior.

Possibilité de visite pour les groupes, pour les scolaires et jeune public. pour jeune public (sur réservation).
à CHAMPAGNAC LA RIVIERE
Ce château entièrement meublé, inscrit au titre des Monuments Historiques depuis 1984, situé sur la route Richard Cœur de Lion est une maison forte construite en 1484, style gothique flamboyant, début Renaissance. La partie la plus remarquable est un escalier en granit limousin de style gothique, se déployant dans le donjon carré. Il abrite un salon surprenant de 1890 au décor de stucs. Découvrez aussi le Petit monde des Automates où 70 personnages animés vous emmènent aux quatre coins du monde en musique.

Visites guidées du Château et du "Petit monde des Automates" du 1er avril au 1er octobre les dimanches et jours fériés de 14h à 19h. Groupes toute l'année sur réservation. Animations en août: Café-bonbons et visite costumée en musique

à SAINT JUNIEN
Ville porte du Parc Naturel Régional Périgord Limousin, Saint-Junien est la seconde ville du département. Cette cité de caractère est renommée internationalement pour les savoir-faire de ses gantiers et mégissiers (gant de luxe). Mais Saint-Junien offre bien d’autres richesses architecturales : les rues de la cité gantière, la maison des Consuls (14ème siècle), la chapelle Notre-Dame-du-Pont (15ème siècle) et les vestiges de l’abbaye de Saint-Amand. C’est sur les bords de Glane que le peintre Jean-Baptiste Camille Corot trouvait son inspiration, un site y porte aujourd’hui son nom. Tous les sept ans, Saint-Junien célèbre ses deux ermites lors des cérémonies des ostensions. Dans la cité gantière, ces cérémonies ont la particularité de donner lieu à une procession de plus de 1500 personnes en costume. De plus, Saint-Junien est l'une des seules cités ostensionaires où des gardes Suisses soient présents.
Visites guidées de l’ancienne abbaye de Saint-Amand et de la collégiale sont disponibles auprès de l'office du tourisme de Saint-Junien.
à SAINT YRIEIX LA PERCHE
Ville classée « Plus Beaux Détours de France ». Fondée au 6ème siècle par Arédius, descendant d’une riche famille limougeaude, cette ville bâtie autour de sa collégiale rassemble un patrimoine très riche. Au cœur de la ville, la Tour du Plô, datée du 12ème siècle et haute de 20 mètres est le plus ancien monument non religieux de la cité. Elle a été construite sur ordre des vicomtes de Limoges afin de renforcer les fortifications de la ville. Saint-Yrieix possède également une bible du 12ème siècle classé Monument Historique. Ce superbe manuscrit de 376 feuilles de parchemin orné de magnifiques enluminures avait été exécuté pour le chapitre de chanoines de la ville ; cette bible de grande dimension est aujourd’hui exposée au Centre Culturel. Saint Yrieix est une ville où il fait bon flâner : dans les ruelles médiévales typiques à la découverte de l’histoire de la ville ou dans les jardins de Moulinassou pour un moment de calme en bordure du Couchou. Ville de gastronomie, la cité arédienne est le berceau de la race porcine « Cul-Noir » à la viande savoureuse, mais aussi de la célèbre madeleine Bijou, connue de tous les gourmands. C’est aussi à Saint-Yrieix-la-Perche qu’en 1768, la femme du pharmacien Darnet découvrit une argile blanche qu’elle utilisait pour faire sa lessive. Il s’agissait en fait de kaolin, la matière première indispensable à la fabrication de la porcelaine, dont les gisements allaient rendre célèbre le nom de Limoges.
à SAINT LEONARD DE NOBLAT
Unique Secteur Sauvegardé du Limousin et labellisée « Plus Beaux Détours de France », Saint-Léonard de Noblat représente une étape importante sur les chemins de Saint-Jacques.
Cette ville, autrefois fortifiée, située à proximité de la Vienne, s’est développée autour du tombeau de saint Léonard, patron des prisonniers, à proximité de la voie antique Bourges-Bordeaux. Elle a su préserver sa structure médiévale de plan circulaire, son parcellaire en lanières et ses rues étroites. De très jolies maisons témoignent des savoir-faire séculaires des bâtisseurs alliant du 13e au 18e siècle, pans de bois, pierres de granit encadrant les portes des boutiques, les fenêtres des étages et moellons.
En flânant dans les ruelles, vous découvrirez la place de la République, la maison à la tour ronde et celle à la tour carrée, et près de la collégiale, la Maison des Consuls et l'ancien hôpital des pèlerins.
L'église romane aux dimensions impressionnantes est inscrite au Patrimoine Mondial de l'UNESCO au titre du bien national "Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle en France".
Le long de la Vienne, le quartier du Pont de Noblat, sa petite église et son pont en pierre (13e s.), laisse admirer le pont routier (18e s.) et le viaduc ferroviaire.
Bourg agricole mais aussi ville de nombreux artisans, Saint-Léonard de Noblat était renommée pour ses tanneries, ses ateliers de ferronnerie (tympans et rampes d'escalier en fer forgé au 18e s.), ses usines de porcelaine (dont deux sont encore en activité) ses papeteries, dont le savoir-faire réécrit aujourd'hui une nouvelle page de son histoire, à travers le Moulin du Got, ancien moulin à papier du 15e s. restauré (lieu de production, papeterie, imprimerie expositions, visites, ateliers...).
Visites guidées de la ville labellisées Pays d'art et d'histoire en juillet-août et le reste de l'année sur rendez-vous pour les groupes.
Rens. : 05 55 56 25 06