à LIMOGES
Le FRAC Limousin a pour mission de constituer une collection d'œuvres d'art d'aujourd'hui, représentatives de tous les champs de la création artistique nationale et internationale dans le domaine des arts plastiques. Il propose tout au long de l'année, dans sa galerie des "Coopérateurs" des expositions personnelles en alternance avec des accrochages de la collection (1500 œuvres), des actions culturelles (visites, ateliers, cours d'histoire de l'art, lectures...) et des projets en région.
Ouvert du mardi au samedi de 14h à 18h. Fermé les jours fériés. Visites commentées sur rendez-vous.
Plein tarif : 1,50 € - Tarif réduit : 0,70 € - Entrée gratuite pour les chômeurs, étudiants, scolaires…
à PEYRAT LE CHATEAU
Vers l'an 1000, avant la création de l'étang, une enceinte protégeait une motte castrale dominant le site. Au XVème siècle, elle est remplacée par la tour carrée, tour-porte, qui est au centre du remaniement défensif de l'enceinte. Aux XVIIème-XVIIIème siècles, un bâtiment d'habitation s'est greffé à cette tour pour donner à l'édifice son aspect actuel.
à NEXON
Le château de Nexon fait partie des sites incontournables, de part la richesse de son histoire, et des traces de son passé équestre. Construit au XVIIe siècle, il restera propriété de la famille du même nom jusqu'en 1983, date à laquelle la municipalité en fera l'acquisition. Le domaine (château, écuries et parc) est le témoin de l'existence du Haras, crée dès le XVIe siècle par les propriétaires. Il fait également partie de la Route Richard Coeur de Lion, une des routes touristiques incontournable du département.
Parc en accès libre toute l'année. Visites guidées pour groupes sur réservation. Visites guidées ponctuelles pour les individuels à la belle saison. Tarifs : adulte 6,50 € / enfant (de 7 à 15 ans) 4 €. Sur réservation au 05 55 58 28 44 (Office de Tourisme Pays de Nexon - Monts de Châlus).
à RILHAC LASTOURS
Le château de Lastours, témoin d'une histoire longue de près de 700 ans, est un site restauré et mis en valeur grâce aux bénévoles de L' Association de Sauvegarde du Patrimoine et de l'Environnement en Limousin. Dès les beaux jours revenus, le château réouvre ses portes pour vous accueillir, petits et grands. C’est un véritable voyage dans le temps que vous vivrez avec surprise et plaisir au son de musiques et chants médiévaux, en rencontrant les chevaliers et damoiselles du château. L’aventure vous attend !
Château momentanément fermé en raison des mesures sanitaires covid19. Informations : ASPEL au 05 55 58 38 47
Voir le programme sur le site (sous réserve).
à SAINT JEAN LIGOURE
Le château de Châlucet, forteresse médiévale du XIIe siècle fait partie du parc forestier du domaine de Ligoure. En vous promenant dans les ruines du "haut" Châlucet, vous pourrez admirer l'impressionnante façade ainsi que des vestiges de sa grandeur d'antan, tels des restes d'escaliers perchés au sommet de tours disparues, des arches d'anciennes portes ou d'anciens passages. Dans le "bas" Châlucet, montez au sommet de la tour Jeannette afin de découvrir un superbe panorama sur la vallée de la Briance. Une belle promenade mêlant patrimoine et nature à découvrir...
Château et domaine en accès libre tous les jours. Informations : Maison d’accueil au 05 55 00 96 55. Château de Châlucet , propriété du Conseil Départemental. Port du masque obligatoire. Les groupes sont limités à 5 personnes en raison des règles sanitaires covid19.
à RAZES
Date de l'époque médiévale. A été bâti sur une butte et était constitué d'une motte, d'une ligne de défense et de deux basses-cours. Pour la petite anecdote, en 1210, le seigneur Hélie de Razès a été écrasé par une tour qui s'écroulait.
Photo : de la place André Dufraisse, vue sur l'emplacement de l'ancien château dont il ne reste rien aujourd'hui.
à BESSINES SUR GARTEMPE
Jean-André Périchon, ingénieur des Arts et Métiers et directeur d’une sucrerie pendant 22 ans en Egypte, sera qualifié de 'Bey' par le Khédive. En 1905, il fit construire un manoir de style Renaissance. Couverture en ardoises, tourelle au toit en poivrière sur la face sud-ouest surmontée d’une girouette sommée d’un croissant de lune oriental. Côté route, une véranda de style égypto-turc dénommée 'salon mauresque' avec meubles et bibelots ramenés d’Egypte. Sa collection d’objets de la civilisation égyptienne est au Musée des Beaux-Arts à Limoges.
Privé. Ne se visite pas.
à BESSINES SUR GARTEMPE
Le château fut construit entre 1917 et 1925 par l'entreprise Louis Tribolles de Bessines. Surnommé 'Villa de la Butte', l’édifice appartenait à Mario Constant, peintre amateur. Les pierres furent prises sur place et taillées par un tailleur de pierre qui resta sur la commune pendant 14 ans, prenant pension à l'hôtel Bastier. Un spécialiste des paysages vint de Paris et réalisa le jardin avec des arbres tous différents selon leur nature et leurs couleurs. Le fleurissement fut créé par l'entreprise Faucher d'Ambazac. La toiture brûla en 1947 et fut refaite avec une charpente métallique.
Avenue du 11 Novembre. Privé, ne se visite pas. Aujourd'hui occupé par des chambres d'hôtes.
à ROCHECHOUART
Dressée sur un promontoire rocheux, cette forteresse des XIII et XVe siècles a été
remaniée au XVIIe et XVIIIe siècles. La cour intérieure Renaissance est agrémentée d’une galerie à arcades et colonnes torses. A l’intérieur, deux salles abritent des fresques du XVIe siècle. La première retrace des scènes de chasses, la seconde, monumentale, évoque les travaux d’Hercule. Le château abrite aujourd’hui la collection du Musée départemental d’art contemporain de Rochechouart, des expositions.
Ouvert tous les jours sauf le mardi - Du 1er mars au 30 septembre : 10h - 12h30 / 13h30 - 18h ; Du 1er octobre au 15 décembre : 10h - 12h30 / 14h - 17h ; Visites libres ou guidées pour les groupes. Tarif normal : 4,60 euros - Réduit : 3 euros - Chéquier Pass 3,5 euros - Enfant moins de 12 ans : gratuit - Gratuit le 1er dimanche du mois (sauf en juillet et août) - Réservation pour les groupes et les visites guidées au château au 05 55 03 77 91.
à EYMOUTIERS
« Ayen » vient d'un ancien mot signifiant « hauteur, colline ». En effet, la maison dite de la Tour d'Ayen, est un logis notable typique des XVIème et XVIIème siècles situé sur le point le plus élevé de l'ancienne cité. La tour d'escalier est inscrite à l'inventaire des Monuments Historiques depuis 1929. Elle possède des fenêtres Renaissance et une porte ornée d'un écusson martelé. Comme la toiture du clocher de la collégiale, le toit de la tour est couvert en bardeaux de châtaignier.
Plan de visite de la cité disponible à l'Office de Tourisme, à l'intérieur de la collégiale ou en téléchargement sur tourisme-portesdevassiviere.fr. Rens : 05 55 69 27 81