Les 7 merveilles de la Haute-Vienne

Les 7 merveilles de la Haute-Vienne

Cette semaine, nous avons demandé à nos abonnés Instagram de nous dire quels sont, selon eux, les lieux emblématiques de la Haute-Vienne. Ils ont ensuite voté pour choisir, parmi les 28 photos sélectionnées, les 7 merveilles de la Haute-Vienne. Avec plus de 900 votes pour chaque merveille, les voici ! 

L'ARBORETUM DE LA JONCHÈRE 

La photo gagnante sur Instagram : @limouziproject

Arboretum de la Jonchère

 

L'arboretum de la Jonchère a été créé en 1884 par Messieurs GERARDIN et LAURENT et il peut se visiter librement en toute saison. Il s'étend sur 70ha et se situe dans un cadre agréable de promenade. Il joue un rôle pédagogique important puisqu'il présente des espèces exotiques pour beaucoup centenaires. 
La création de l’arboretum remonte à 1884 quand Henri GERARDIN et André LAURENT fondèrent sur un peu plus de 6ha la pépinière de l’Etang. Elle eut pour vocation de produire des plants d’essences forestiers pour le reboisement du Limousin. Des essences exotiques furent installées à titre de démonstration et pour mesurer leurs facultés d’adaptation à notre sol et notre climat. Une autre pépinière fut créée à cette époque à quelques distances, appartenant elle aussi à Monsieur GERARDIN, celle-ci plus vaste était spécialisée dans les arbres fruitiers et d’ornement.  Ces pépinières connurent un développement important et obtinrent des succès prestigieux. Laissées à l’abandon de 1914 à 1931 elles furent rachetées par la Société Forestière de l’Etang de la Jonchère constituée de pépiniéristes pour la sauvegarder.  


Voici quelques arbres que vous pourrez rencontrer lors de votre visite : Muscadier de Californie, If à prune du Japon, Cunninghamia de Chine, Tulipier de Virginie, Sapin gracieux, Tilleul argenté, Pin parasol Japonais…et bien d’autres.  

 

En savoir plus

 

LIMOGES, LA CAPITALE DE LA HAUTE-VIENNE

La photo gagnante sur Instagram : @baylesebastien_limoug_oh

Limoges

 

Ville d’art et d’histoire, capitale des Arts du Feu, Limoges permet d’admirer une collection unique au monde : 12 000 pièces de porcelaine exposées au Musée National Adrien Dubouché. Poursuivez ensuite votre visite au four des Casseaux, classé Monument Historique, puis au Musée des Beaux-Arts, pour sa superbe collection d’émaux limousins de toutes les époques, de peintures impressionnistes et d’objets gallo-romains.

 

Les quartiers historiques livrent leurs trésors au promeneur attentif : la Cité, autour de la cathédrale, avec ses jardins qui descendent vers la Vienne, ou le savoureux village de la Boucherie et ses rues en forte pente.

 

Limoges permet enfin d’apprécier ces différents styles architecturaux : métallique (les Halles), art déco (la gare des Bénédictins, le pavillon du Verdurier), les maisons à pans de bois (autour de la cathédrale) et les hôtels particuliers (la Cour du Temple)… À plus d’un titre, Limoges mérite que l’on s’y attarde.

 

Depuis 2008, la Ville de Limoges est entrée dans le réseau national des 150 « Villes et Pays d’art et d’histoire ». Ce prestigieux label est décerné par le Ministère de la Culture aux collectivités qui mettent en valeur leur patrimoine et le font connaître auprès de leurs habitants et visiteurs. Depuis les vestiges antiques jusqu’à l’architecture Art déco en passant par les arts du feu et l’aventure industrielle, 2000 ans d’histoire ont forgé à Limoges un patrimoine riche en objets, architectures et savoir-faire.

 

En savoir plus

LE MONT GARGAN

La photo gagnante sur Instagram : @val_er_ian

Mont Gargan

 

Sur le canton de Châteauneuf-la-Forêt, en limite Sud-Est de la Haute-Vienne, le Mont Gargan culmine à 731m, offrant un panorama exceptionnel sur le plateau de Millevaches et le massif des Monédières mais également ses richesses naturelles, culturelles et historiques : landes à bruyères, tourbière, allée de hêtres centenaires ou vestiges religieux du XIXème siècle sont à voir aux détours d’un sentier de découverte : les vestiges de la chapelle Notre-Dame-de-Bon-Secours, la fontaine à dévotions, la pierre de mémoire commémorant les actes de la Résistance.

 

Le Mont Gargan a fait l’objet d’un classement national au titre des monuments naturels et des sites. Il constitue également un site d’intérêt paysager du Parc Naturel Régional de Millevaches en Limousin.

 

Site emblématique de l’engagement contre l’occupant nazi, le vent qui serpente entre les pierres susurre encore le « Chant des Partisans »

 

En savoir plus

LA CATHÉDRALE SAINT-ETIENNE 

La photo gagnante sur Instagram : @baylesebastien_limoug_oh

Cathédrale Saint-Etienne

 

Entrepris en 1273, cet édifice gothique est achevé à la fin du XIXème siècle, soit six siècles de construction. Le portail Saint-Jean de style gothique flamboyant est particulièrement magnifié sous l'éclairage nocturne. A l 'intérieur se trouve un jubé très richement orné dans le style Renaissance. L'édifice reste l'un des rares grands monuments gothiques du sud de la Loire. A l'issue d'une campagne de fouilles à l'été 2005, un baptistère exceptionnel, un des plus grands de France, a été découvert au pied de la cathédrale. 

En savoir plus

LA GARE DES BÉNÉDICTINS 

La photo gagnante sur Instagram : @limogezvous

Gare des Bénédictins

 

Imposante est le mot qui vient à l'esprit ! Construit d'après les plans de Roger Gonthier, sur les terres d'un ancien couvent bénédictin, l'édifice fait la fierté des Limougeauds. Depuis 1929, l'immense coupole de 31 mètres de haut et son campanile attenant, qui s'élève à 61 mètres au dessus du sol, veillent sur la ville, coiffés de leur chapeau de cuivre. Pénétrez dans le grand hall et levez les yeux : outre de magnifiques sculptures allégoriques d'Henri Varenne, les vitraux art-déco de Francis Chigot prennent ici toute leur lumineuse valeur.

 

En savoir plus 

LA PIERRE BRANLANTE 

La photo gagnante sur Instagram : @baylesebastien_limoug_oh  

La Pierre Branlante

 

A 650 m. d'altitude, c'est un des plus beaux coups d’œil du Limousin avec une vue splendide en demi-cercle sur plus de 50 km. 300 m plus bas s'étale le bourg de La Jonchère. Elle est connue pour son gigantesque chaos rocheux. Elle a peut-être été un abri pour les maquisards en 1944. Dans la légende populaire, ces gigantesques amas rocheux d'origine naturelle (érosion) ne sont pas matière inerte mais sont quasi vivants et abritent des trésors gardés par des êtres fantastiques (dragons, martes, fées...). Sur le chemin allant jusqu'à cette pierre se trouve la "Font du loup" aujourd'hui détruite par la coupe des arbres mais l'eau y coule toujours.

 

En savoir plus

LE CHÂTEAU DE MONTBRUN 

Château de Montbrun

 

Forteresse militaire des XIIème et XVème siècles, qui se dresse hors du temps dans le fond d'une vallée verdoyante (à 7 km de Châlus). Le château fut incendié et ruiné en 1385 et reconstruit au XVème sous sa forme actuelle par Pierre Montbrun, évêque de Limoges. Très endommagé, en particulier par l'incendie de 1917, il a conservé quatre grosses tours dont l'une englobe le "Grand Jacques", superbe donjon quadrangulaire, l'un des plus beaux exemples du genre. A peu de distance, on peut voir la motte castrale, fortification primitive du lieu. Montbrun se reflétant dans son étang faisant office de douve est sans doute l'un des plus beaux et plus pittoresques monuments du Limousin.

 

En savoir plus 

 

 

Vous aussi, rejoignez-nous sur Instagram et devenez ambassadeur de la Haute-Vienne avec #tourisme87 !