Le combat des régions

Le combat des régions

La Haute-Vienne à l’honneur sur vos écrans : 

L’émission diffusée par M6 cet été « Le Combat des Régions », a rassemblé 56 cuisiniers venus de toute la France avec comme seul objectif : mettre en valeur leur terroir à l’occasion de duels culinaires. Les plats des équipes ont été jugés par Norbert Tarayre, la journaliste Aurélie Chaigneau et le chef triplement étoilé Gilles Goujon

 

La Haute-Vienne a fièrement été représentée par le chef Henri Dudognon de la Chapelle Saint-Martin, Clément Lalay, fin gourmet habitué des tables du département, qui est à l'origine du logo et du slogan de l'équipe, Jade Oliveira Da Silva, éleveuse d’escargots « Les Escargots de Jade » et Jean-Marie Dufour de la célèbre institution limougeaude : La Maison du Fromage. 

 

Notre belle équipe "Territoire d'épicuriens" est allée jusqu’en finale et a disputé l’épreuve du cordon bleu revisité. Durant les 8 semaines de diffusion de l'émission, notre équipe a réalisé plusieurs recettes : un plat sur le thème coeur coulant, dans lequel les escargots de Jade étaient présents, le chou farci, un dessert à la poire et à la châtaigne, la tarte au fromage et le cordon bleu revisité. Malheureusement, l’aventure s’est arrêtée là pour nos représentants de la Haute-Vienne.

 

Une touche limousine dans votre cuisine : 

Vous avez eu l'eau à la bouche en regardant les images derrière votre écran ? 

 

Retrouvez l'intégralité des recettes de nos plats typiques limousins sur le site cuisine AZ, afin que vous puissiez vous même réaliser les plats élaborés par l'équipe "Territoire d'épicuriens" en attendant de venir nous rendre visite en Haute-Vienne. 

 

Parmis ces recettes, vous retrouverez :

- Le célèbre plat du Chou Farci à la Limousine Traditionnel qui a obtenu les félicitations du jury. 

- La tarte caillade traditionnelle.  

 

Ces recettes ont été réalisées à base de produits locaux, n’hésitez pas à rendre visite à nos producteurs pour vous munir des ingrédients dont vous aurez besoin ! Différentes plateformes vous proposent de retrouver la liste des producteurs locaux. Nous en avons rassemblé une partie dans l'article sur le soutien aux producteurs locaux

 

Vous ne vous sentez pas l'âme d'un chef et vous n'avez pas envie de cuisiner ? 

 

Venez nous rendre visite en Haute-Vienne, nos chefs vous feront déguster nos plats traditionnels. Nous vous avons fait une sélection des restaurants où manger local

Pour déguster les succulents plats concoctés par le chef Henri Dudognon, on vous donne rendez-vous à la Chapelle Saint-Martin

 

Territoire d’épicuriens : 

 

L’équipe porte bien son nom. La Haute-Vienne est une terre riche en gastronomie et en bons produits. On aime se retrouver en famille ou entre amis pour passer un bon moment de convivialité en savourant de bons plats made in Limousin. 

 

Nous sommes allés à la rencontre de Jade et Henri, deux des participants du Combat des Régions qui ont représenté la Haute-Vienne pour avoir leur ressenti sur l’émission. Ils nous ont partagé leurs incontournables de la Haute-Vienne.

 

Les escargots de jade

 

Quel est votre ressenti suite à votre participation au Combat des régions ?

 

« C'est Henri Dudognon qui m'a proposé de le suivre dans cette folle aventure. L'émission n'existant pas, je ne savais pas du tout à quoi m'attendre. Mais j'y ai vu une opportunité de faire parler de NOUS. J'ai trouvé ça super que l'on puisse apporter des produits locaux, que l'on puisse montrer notre savoir faire. En même temps, c'était une énorme pression de savoir si les Hauts-Viennois allaient s'y retrouver et seraient fiers de leurs représentants. Après les enregistrements et sachant que l'on avait tout donné, l'inquiétude était sur le montage des images... Au final, je trouve que l'émission a un beau rendu. Ce qui est présenté est positif, on passe un bon moment en la regardant, on apprend des choses/on découvre. C'est fait dans la bonne humeur. Là-bas, nous nous sommes pris au jeu, on a dégusté des plats exceptionnels, on a rencontré des gens passionnés c'était super, même si très intense. Et puis notre cuisine a été très appréciée et cela fait très plaisir. Beaucoup ont découvert où est le 87 et toutes les belles choses qu'on y fait. »

 

La région la plus sympa au Combat des régions ? 

 

« J'ai rencontré des gens d'une diversité telle, que cela serait difficile de faire ressortir une équipe. Nous sommes toujours en contact, pour la plupart et je suis ravie d'avoir croisé leur route. »

 

Est-ce que cela vous a appris des choses sur la cuisine ? Est-ce que cela vous a ouvert sur d’autres choses ? 

 

« Oui cette expérience m'a montré qu'avec de bons produits, et un bon cuisinier tout est bon ! Ce que je veux dire c'est que j'ai mangé des choses lors de l'émission que je n'aurais jamais choisies  sur une carte et dont je me suis régalée. »

 

Quel est le top 5 des plats ou ingrédients incontournables de la Haute-Vienne ? 

 

« La châtaigne (j'adore), la pomme dans tous ses états (notamment le vinaigre de cidre que j'utilise beaucoup à la maison), les champignons, le boeuf, le cochon cul-noir, l'agneau. »

 

Quelqu’un vient en Haute-Vienne pour la première fois, qu’est ce que vous lui recommanderiez ? 

 

« Je lui recommande de prendre le temps de se perdre en forêt. Regarder les arbres et toute la vie autour. J'adore ce que fait la nature et en plus c'est gratuit ! Le lac de Vassivière, la pierre branlante et la Tourbière des Dauges, Limoges ... »

 

Quelle serait votre adresse fétiche ?

 

« J'ai le droit à un joker pour l'adresse fétiche ! Celle où l'on propose les Escargots de Jade bien sûr ! »

[Rire]

 

Jade Oliveira Da Silva. 

 

 

 

 

La Chapelle Saint Martin

 

Quel est votre ressenti suite à votre participation au Combat des Régions ? 

 

« J’en retiens que du positif. Parce que c’est vrai que la télé c’est à double tranchant mais pour nous ça s’est bien passé, on s’est super bien préparé et on est une équipe, une délégation absolument formidable ! Donc c’était un exercice très stressant mais très plaisant. Je pense que l’on peut être fier de nous et de ce que l’on a fait et d’avoir représenté la Haute-Vienne comme ça, c’est une fierté mais une pression aussi. Mais on est plutôt content. »

 

La région la plus sympa au Combat des Régions ? 

 

« Nous nous sommes bien entendus avec tout le monde, on a adoré les chefs et leur délégation. Si je dois choisir une région, je dirais que la plus sympa que l’on ait rencontrée c’est l’Hérault, ils étaient vraiment extraordinaires, même longueur d’onde que nous et on a vraiment matché avec eux. Ce sont eux qui ont gagné. » [Rire] 

 

Est-ce que cela vous a appris des choses sur la cuisine ? Est-ce que cela vous a ouvert sur d’autres choses ? 

 

« La cuisine, c’est un exercice difficile parce que vous avez la télé, vous êtes filmés et il faut parler, s’occuper de sa délégation... mais il faut prendre le lead et c’est un exercice assez compliqué mais c’est un exercice très stimulant et moi ça m’a beaucoup, beaucoup plu de faire ce concours télévisé. »

 

Quels sont selon vous les plats ou ingrédients incontournables de la Haute-Vienne ? 

 

« On a évidemment la châtaigne, qu’on adore travailler. Moi j’aime beaucoup le cochon cul-noir, c’est un produit qu’on affectionne beaucoup et que j’ai d’ailleurs utilisé pendant l’épreuve du chou farci, du cordon bleu. C’est vraiment quelque chose que j’aime beaucoup. Evidemment les Escargots de Jade ! Ses escargots sont absolument délicieux. On aime travailler l'agneau de l'élevage du Père Ragot lorsque c'est la saison et nous on aime beaucoup le miel de chez Fedon qui est vraiment un joli produit.  » 

 

Quelqu’un vient en Haute-Vienne pour la première fois, qu’est ce que vous lui recommanderiez ? 

 

« Ah c’est une bonne question ça, bah je lui recommanderais toutes nos petites spécialités quand même qui sont super sympas. J’adore la flognarde, on lui ferait évidemment des choux farcis à la Limousine et puis il y a plein de choses à visiter. On a plein de belles choses à faire valoir et c’est vraiment ce que l’on a essayé de véhiculer pendant ce concours. J’ai utilisé plusieurs fois ce terme, mais c'est cette notion de sortir de l’ombre, parce qu'il faut être fier d’être là. Je trouve qu’il y a un rapport qui s’est inversé :  moi j’ai travaillé dans des grandes villes et finalement c’est ici que je me sens bien. On a de la nature, on respire de l’air pur, on a des cuisines où on a des fenêtres. Ce sont des choses toutes bêtes mais je pense qu’après l’épisode du covid, ça prend un sens vraiment important. » 

 

Henri Dudognon. 

 

 

Le carnet d'adresses : 

 

  • Partez à la découverte de l'élevage des « escargots de Jade », assistez à votre première course d'escargots et retrouvez tous ses produits sur sa boutique en ligne.
  • Venez émerveiller vos papilles, dans ce lieu d'exception : La Chapelle Saint-Martin
  • Découvrez la maison emblématique de Limoges, qui embaume la rue Ferrerie de sa bonne odeur de fromage : La Maison du Fromage. 
  • Une touche sucrée dans vos recettes avec le miel de la Maison Fedon