Tous nos chemins mènent à vous


Château de Châlucet

Châteaux et demeures de prestige

87260 SAINT JEAN LIGOURE
Tél : 05 55 00 96 55
http://www.cg87.fr

Descriptif

La forteresse médiévale de Châlucet constitue l’un des éléments patrimoniaux majeurs du limousin, construit au sommet et sur les pentes d’un éperon ; deux fortifications : Châlucet bas est le plus ancien (XIIè-XVIè),avec la célèbre «Tour jeannette» et Châlucet haut (XIIIème), à la fois place militaire et résidence de luxe ; démantelé par les Consuls de Limoges à la fin du XVIème ; parmi les plus belles ruines de France ; fouilles et travaux de consolidation en cours.

Visites libres ou guidées : du 15 juin au 3ème week-end de septembre : ouvert de 10h30 à 18h30. En dehors, fermé entre 12h30-13h30 et du 9 novembre à mars. Balades contées, spectacles en été : se renseigner.
Accès libre au site toute l'année.
Visites guidées, balades contées et animation l'été (payant). Horaires maison d'accueil : 9h30 à 18h30 du 15/06 au 15/09 ; de 9h30 à 12h30 et de 13h30 à 18h du 15/03 au 15/06 et du 15/09 au 15/11.

La forteresse de Châlucet constitue l’un des éléments patrimoniaux majeurs du Limousin. Les vestiges sont situés au sommet et sur les pentes d’un éperon, prolongeant un plateau, qui s’avance entre deux rivières : la Briance et la Ligoure. D’une superficie de dix hectares, le lieu constitue, avec ses deux vallées encaissées et boisées, un cadre exceptionnel. Le premier château dû être fondé vers 1100. A partir du XIIIème siècle, il a été dédoublé en deux fortifications : le haut et le bas Châlucet. Le château bas est sans doute le plus ancien : il se compose d’un donjon, la tour Jeannette, d’une enceinte maçonnée et d’une agglomération, aux nombreux habitats, avec des maisons de chevaliers. Il a évolué entre le XIIème et le XVIème siècles. Le château haut : ce second ensemble fortifié est délimité par un grand fossé, qui isole l’ensemble du site sur éperon du plateau. Il a été édifié, entre 1200 et 1270, par deux chevaliers, Bernard et Jaunhac, avec le soutien de l’évêque de Limoges. Il devait avoir une organisation assez comparable à celui du bas (maisons, ruelles, jardins et terrasses). Ce second enclos a été fortement perturbé lors de la construction d’un château neuf en son cœur à la fin du XIIIème siècle, par Géraud de Maulmont, qui a dû employer un architecte. L’important quadrilatère avait une vocation militaire évidente (courtine haute de 25 mètres, mâchicoulis, barbacane), mais était à la fois une résidence de luxe (vastes salles, nombreuses latrines, cheminées, pavements en carreaux émaillés). De fait, Châlucet s’inscrit parmi la vingtaine de ruines de châteaux-forts les plus spectaculaires en France.
A la mort de Géraud de Maulmont, en 1299, ses possessions sont partagées entre ses neveux et petits-neveux. Au décès du plus influent d’entre eux, le château échoit d’abord aux rois de France, en 1306, puis à la famille de Sully, en 1317. A partir de 1320, la forteresse passe aux mains de mercenaires, brigands et autres routiers sans scrupules. En 1594, las de voir le château servir continuellement de base à des expéditions de pillage et de terreur dans la région (depuis la guerre de cent ans), les consuls de Limoges ordonnent son démantèlement. Abandonnées et pourtant très visitées, aux portes de Limoges, les ruines ont été acquises récemment par le Conseil Général de la Haute-Vienne qui y effectue des travaux de restauration, campagnes de fouilles, études et aménagements.

Localisation

Survolez les icônes pour afficher les actions

Rechercher des hébergements à proximité Rechercher des restaurants à proximité Rechercher des activités de plein air à proximité Rechercher des manifestations à proximité Rechercher des lieux ? visiter	à proximité Rechercher des informations pratiques à proximité 

Les vacances en Haute-Vienne  |   newsletter  |   contact  |   plan  |   liens  |   goodies  |   mentions légales  |   RSS