à BEAUMONT DU LAC
Situé sur un domaine régional, le Centre international d'art et du paysage de l'île de Vassivière, conçu par les architectes Xavier Fabre et Aldo Rossi, a été inauguré en 1991. L'architecture est labellisée "Patrimoine du XXème". Lieu de référence pour l'art contemporain en Limousin, trois expositions sont programmées annuellement, prolongées généralement par des rencontres, des conférences et des ateliers de pratique propices au partage d'expériences. Espace de créativité ouvert à tous, le Centre d'art possède une collection de 60 sculptures à ciel ouvert unique au monde.
Ouvert toute l'année (sauf 25 décembre et 1er janvier) : du mardi au dimanche, de 14h à 18h et sur rdv ; tous les jours en juillet et août de 11h à 13h et de 14h à 19h. Tarifs 2017 : - Plein tarif : 4€ - Demi tarif : 2€ (étudiant, demandeur d'emploi, 12-18 ans, groupes de + de 10 pers., etc) - Gratuité (-12 ans, Amis du Centre d'art, personnes en situation de handicap, etc). Visite commentée toute l'année sur rdv. Le Bois de sculptures est libre d'accès et ouvert toute l'année.
à SAINT LEONARD DE NOBLAT
Point de départ : Parking près de la Forêt d’Epagne à Sauviat (N 45°55,420’ / E 001°36,355’)

Dirigez vous vers le point suivant (N 45°55,667’ / E 001°36,273’)
Vous allez pénétrer dans la forêt d'Épagne, zone naturelle classée Natura 2000. Veillez à ne pas laisser de trace de votre passage, à respecter la nature et à ne rien cueillir !

1. Le rocher (N 45°55,727’ / E 001°36,297’)

Zarthus : Ce rocher témoigne de l'exception géologique présente dans le sol de la forêt. Habituellement le sol limousin est composé de granite, gneiss ou micaschistes. Ici, c'est du gabbro, une roche d'origine magmatique datant de six cent millions d'années ! Son Ph proche de la neutralité offre une végétation particulière.
Le saviez-vous ? Le gabbro est présent sur la lune !
Zescro : Soulevez le rocher, estimez son poids à 5 kg près, et notez l’indice qui est caché dessous ! Il est formellement interdit de vous faire aider par qui ou quoi que ce soit ! Si vous ne respectez pas les clauses de ce contrat, je m’engage à vous nuire tout le reste du parcours… A vos risques et périls.
Notez ce chiffre de cet indice qui vaut « Z ».Z=_____

Direction la vallée de la Vige.

2. La borne de passage (N 45°55,753’ / E 001°36,327’)

Zarthus t’aide à continuer :
Sur la face ouest de la borne, devinez le chiffre inscrit dans la pierre. Aidez-vous de vos sens, et notamment du toucher !
1, 3 ou 6 ?
Notez ce chiffre qui vaut « A ». A=_____

Au point suivant, prenez à droite. (N 45°55,790’ / E 001°36,383’)

3. Le terrier (N 45°55,795’ / E 001°36,439’)

Zahan : C'est dans ce type de terriers que vivent renards, lapins, … Ne les dérangez pas et ouvrez les yeux, vous en observerez peut-être un !
Zahan vous propose les mots mêlés suivants :


Découvrez le mot mystère qui se cache dans ces mots mêlés.
Combien de lettres possède ce mot mystère.
Notez ce chiffre qui vaut « B ». B=_____
Écoutez le coulis de l'eau et suivez le ! (N 45°55,982’ / E 001°36,565’) Longez la Vige en suivant le courant de la rivière jusqu’au ruisseau de la Terrade.

4. L’ancien moulin (N 45°55,991’ / E 001°36,409’)

Zouti : Vous pouvez remarquer un amas de pierres fait par l’homme. Ce sont les restes d'un canal qui permettait d'alimenter en eau les roues d'un ancien moulin.

5. La passerelle (N 45°55,998’ / E 001°36,319’)

Zarthus : De l’autre coté de la passerelle, vous êtes en Creuse. Traversez la frontière pour pique-niquer dans le département creusois.
Remontez en direction du sentier de la roche branlante, jusqu’au prochain point (N 45°55,719’ / E 001°36,159’) qui vous amène à nouveau sur la frontière entre deux départements Limousins.
Additionnez les deux numéros des départements afin d’obtenir un nombre à 3 chiffres.
Additionnez ces 3 chiffres pour obtenir un chiffre.
Notez ce chiffre qui vaut « C ». C=_____

Continuez jusqu’au prochain point puis prenez à gauche. (N 45°55,695’ / E 001°36,085’) Vous passez à proximité d’un rocher.

6. La cache !

Zarthus : « Amis aventuriers ! Votre périple touche à sa fin. Si vous êtes arrivés jusque là, vous êtes capable de trouver ma cache et les trésors qu’elle enferme ! » Afin de trouver la cache, remplacez les lettres dans les coordonnées ci-dessous par les chiffres que vous aurez relevés sur le parcours et saisissez ces coordonnées dans votre GPS.
Coordonnées de la cache : N 45°55,(B-C)15’ / E 001°(A)6,09(A+C)’

Félicitations, vous venez de terminer le parcours. A bientôt pour d’autres aventures avec les Poï’z !
à RAZES
Date de l'époque médiévale. A été bâti sur une butte et était constitué d'une motte, d'une ligne de défense et de deux basses-cours. Pour la petite anecdote, en 1210, le seigneur Hélie de Razès a été écrasé par une tour qui s'écroulait.
Photo : de la place André Dufraisse, vue sur l'emplacement de l'ancien château dont il ne reste rien aujourd'hui.
à AIXE SUR VIENNE
Vestiges du donjon du château, qui porte le nom de la mère d'Henri IV. Une porte contrôlait autrefois l’accès à l’ensemble fortifié entre l’extrémité du pont et le rocher. Aujourd’hui, la rue contourne le domaine fortifié des Vicomtes de Limoges qui comprenait plusieurs fiefs. Le plus ancien, celui des Du Barry, était situé à l’emplacement de l’usine Imerys Tableware actuelle. Rien n’explique, sinon une légende précisant qu’elle y serait inhumée, les raisons qui ont attribué le nom de la mère de Henri IV aux restes du château qui dominent encore le confluent de la Vienne et de l’Aixette. La tour Jeanne d’Albret représente les seuls vestiges d’un ensemble fortifié du XIIIème siècle, témoin de nombreux conflits de la guerre franco-anglaise, dite de 100 ans, des guerres de religions ou encore de la vicomté de Limoges. Le site, interdit d’accès, laisse encore entrevoir l’orifice d’un puits, taillé dans la roche et dont le fond serait situé plus bas que le niveau de l’Aixette.
Visible depuis la rue.
à SAINT YRIEIX LA PERCHE
Le château de la Brégère, pièce maîtresse d’un ancien domaine agricole, est une maison fortifiée (XVe s.), située à 7 km de Saint- Yrieix. Son allure et ses éléments défensifs : donjon, échauguettes, archères canonnières, illustrent parfaitement l’histoire d’une modeste dynastie seigneuriale limousine. Restauré par la ville de Saint-Yrieix, le château ouvre aujourd’hui ses portes aux visiteurs.
Ateliers et visites libres en période estivale.
à SAINT YRIEIX LA PERCHE
Ville classée « Plus Beaux Détours de France ». Fondée au 6ème siècle par Arédius, descendant d’une riche famille limougeaude, cette ville bâtie autour de sa collégiale rassemble un patrimoine très riche. Au cœur de la ville, la Tour du Plô, datée du 12ème siècle et haute de 20 mètres est le plus ancien monument non religieux de la cité. Elle a été construite sur ordre des vicomtes de Limoges afin de renforcer les fortifications de la ville. Saint-Yrieix possède également une bible du 12ème siècle classé Monument Historique. Ce superbe manuscrit de 376 feuilles de parchemin orné de magnifiques enluminures avait été exécuté pour le chapitre de chanoines de la ville ; cette bible de grande dimension est aujourd’hui exposée au Centre Culturel. Saint Yrieix est une ville où il fait bon flâner : dans les ruelles médiévales typiques à la découverte de l’histoire de la ville ou dans les jardins de Moulinassou pour un moment de calme en bordure du Couchou. Ville de gastronomie, la cité arédienne est le berceau de la race porcine « Cul-Noir » à la viande savoureuse, mais aussi de la célèbre madeleine Bijou, connue de tous les gourmands. C’est aussi à Saint-Yrieix-la-Perche qu’en 1768, la femme du pharmacien Darnet découvrit une argile blanche qu’elle utilisait pour faire sa lessive. Il s’agissait en fait de kaolin, la matière première indispensable à la fabrication de la porcelaine, dont les gisements allaient rendre célèbre le nom de Limoges.