à AZAT LE RIS
L'église Saint Genest du XIIème siècle est fortifiée à l'angle Nord-Ouest par une échauguette percée de canonnières (XVème siècle). Le transept et le chœur furent surélevés pour permettre la fortification. Le portail occidental est surmonté de modillons. Elle abrite une Vierge à l'Enfant.
à PEYRAT LE CHATEAU
Point de départ : La Pierre sculptée à 1 km d’Auphelle, en direction de Beaumont du Lac (N 45°47,762’ / E 001°50,526’)

Zart’ : Le plan sous forme de rocher devant lequel vous vous trouvez, a la particularité de se lire avec un miroir… Prenez la route qui monte en direction du « chemin des Poètes », aussi connu sous le nom du « chemin des dix pierres », et conçu en 1989.

1. Le saviez-vous ?… (N 45°47,613’ / E 001°50,455’)

Zart’ : Ce poème a été rédigé par Georges Chatain, journaliste et auteur d’ouvrages littéraires limousins. Par contre, je trouve que les arbres sont étrangement fins dans cette région…
Zarthus :…C’est normal Zart’, cela est dû au sol granitique qui compose ce chemin.

Quelle est la première lettre inscrite sur cette sculpture ?
A quelle place se situe cette lettre dans l’alphabet si l’on considère que A=1, B=2, C=3… ?
Notez ce chiffre qui vaut « A ». A=_____

2. « Tombé d’un saule » (N 45°47,384’ / E 001°50,490’)

Zart’ : Quant à ce poème là, du 17ème siècle, il a été créé par Tristan l’Hermite. Aussi appelé Sieur du Soliers, il a eu les qualités de dramaturge et romancier. Il appartient au mouvement baroque et libertin de son temps.
Sur combien de faces y-a-t-il des inscriptions gravées?
Notez ce chiffre qui vaut « B ». B=_____

3. Par hasard… (N 45°47,345’ / E 001°50,475’)

Zart’ : « L’autre jour par hasard, j’aillais seul à cheval, Notant une mélodie, Je rencontrai une jeune fille, Simple et …, Qui gardait ses brebis, Quand elle m’entendit Chanter, Elle prit mon cheval Par la bride et jura Qu’elle n’avait jamais Entendu une si mauvaise Chanson ».

Un mot manque dans le texte de Zart’, réveillez le poète qui sommeille en vous et retrouvez-le (indice : il se trouve dans le cercle sur la sculpture). Comptez le nombre de lettres qui composent ce mot.
Notez ce chiffre qui vaut « C ». C=_____

4. Les routes de France… (N 45°47,263’ / E 001°50,270’)

Sur quelle ville tomba la pluie toute la nuit ?
Comptez la place que la première lettre de cette ville occupe dans l’alphabet en partant du principe que Z=1, Y=2, X=3…
Notez ce chiffre qui vaut « D ». D=_____

5. « Si je n’étais pas une pierre » je serais… (N 45°47,238’ / E 001°50,282’)

Zart’ : L’œuvre d’art devant laquelle vous êtes actuellement est une sculpture assez… originale. Les inscriptions qu’elle contient ont été conçues par Raoul Hausmann qui s’est réfugié à Peyrat le Château durant la seconde guerre mondiale.
Que représente la sculpture ? (indice : la réponse est inscrite sur son ventre…)
Comptez le nombre de lettres qui composent ce mot.
Notez ce chiffre qui vaut « E ». E=_____

6. Un amour né dans les prairies… (N 45°47,248’ / E 001°50,222’)

Zart’ : La mode est au désordre des lettres et des mots ici… bon, un petit coup de pouce : allez au prochain point en direction de Quenouille !»

7. Un avant gout de l’île de Pâques… (N 45°47,258’ / E 001°50,205’)

Zart’ : Nous voilà encore face à une œuvre… des plus… atypiques je dirai… Le poème (ou ce qu’il en reste) écrit sur la sculpture, nous a été livré par Bertran de Born. C’était un troubadour qui chantait l’amour et la guerre au 12ème siècle.
Comptez le nombre de traits qui ont été gravés sur cette sculpture ? (Indice : c’est un nombre impair compris entre 10 et 20)
Notez ce nombre qui vaut « F ». F=_____

8. Au-delà des frontières ? (N 45°47,267’ / E 001°50,143’)

Zart’ : Voilà enfin une pierre sur laquelle nous pouvons lire tout le texte… mais si je pouvais comprendre ces inscriptions ce serait encore mieux…
Pour aider Zart’ à retrouver le dialecte utilisé sur ce rocher répondez à la question suivante :
En quelle langue est rédigé le poème de cette sculpture ?
- En chinois=1
- En patois=2
- En arabe=3
Notez ce chiffre qui vaut « G ». G=_____

9. Sur la bonne voie… (N 45°47,335’ / E 001°49,983’)

Zarthus : Vous êtes dans une zone où il vous est possible d’apercevoir la « Droséra ». Cette fleur existe dans les Tourbières, elle est très capricieuse, et n’apparaît que de temps en temps, et tant mieux, puisque c’est une plante carnivore. Mais ne lui faîtes pas de mal, c’est une espèce protégée.
Comptez le nombre de S présents sur cette gravure.
Notez ce chiffre qui vaut « H ». H=_____

Passez par la table d’orientation (N 45°47,265’ / E 001°50,005’)

10. La cache !

Zarthus : Il va falloir faire moins de bruit… Les traces de Zahan que j’ai vues s’arrêtent ici. Nous nous approchons d’une des trois tanières qu’il occupe dans le Limousin…Par chance je crois qu’il est encore dans les parages… le voilà !
Zahan : Que faîtes-vous là ? On ne vous a jamais appris à frapper avant d’entrer ? Bon, de toute façon je vais décamper, je pense que Zart’ a dû, lui aussi, élire domicile ici, car je n’arrête pas d’entendre parler de sculptures, de poèmes et autres choses en tout genre… Si vous pouviez le trouver pour moi ce serait gentil !

Afin de trouver la cache, remplacez les lettres dans les coordonnées ci-dessous par les chiffres que vous aurez relevés sur le parcours et saisissez ces coordonnées dans votre GPS.
Coordonnées de la cache : N 45°47,(F-A)(D)(C+G)’ / E 001°(E)9,(Bx3)(H)8’

Félicitations, vous venez de terminer le parcours. A bientôt pour d’autres aventures avec les Poï’z !
à SAINT JUNIEN
Construite à l’extrémité d’un pont du XIIIème siècle, la chapelle Notre Dame du Pont est de style gothique flamboyant. Cet édifice du XVème siècle fut agrandi grâce aux libéralités de Louis XI et restauré à la fin du XIXème siècle. A voir : Statue de la Vierge datant de la fin du XIIème siècle. Sa façade : une porte double avec des écussons armoriés, ornée d’un arc en accolade, de pinacles fleuronnés et d’une rosace.
La Chapelle Notre Dame du Pont ne se visite qu’à l’occasion des journées du patrimoine et parfois durant l’été. Pour de plus amples informations, contactez l'office de tourisme: tourismesaintjunien@gmail.com, 05 55 02 17 93.
à AMBAZAC
Lors de vos pérégrinations, vous trouverez fréquemment la marque de l'Ordre de Grandmont (témoin d'un riche passé) qui rayonna du 12ème au 18ème siècle en France, Espagne et Angleterre grâce à un grand nombre de prieurés. Plusieurs églises du Pays possèdent des reliques de son fondateur St Etienne de Muret ou des pièces de son trésor qui fut dispersé peu avant la Révolution Française. Des plus célèbres trésors de l'école monastique d'Orfèvrerie de l'Ordre, reste la châsse qui se trouve dans l'église d'Ambazac.
Autres vestiges de ce riche passé historique, les innombrables étangs que les ermites dits "Les Bonshommes" ont construits pour l'élevage du poisson. Les Reliques de Grandmont dans les Monts d'Ambazac et Val du Taurion : - Ambazac : Châsse reliquaire et Dalmatique - Les Billanges : une statue de St Etienne de Muret et un bras reliquaire de St Félicien. - St Sylvestre : buste reliquaire (15è s) de StEtienne de Muret et un phylactère d'argent doré donné à l'Ordre de Grandmont par Guy de MONTVALLIER au 13è siècle. - St Priest Taurion : Croix processionnelle décorée d’émaux champlevés du XIIIès provenant de l'ancienne Abbaye de Grandmont.
à JABREILLES LES BORDES
stèle votive d'Epona, dite aussi pierre de saint Martin Cette stèle votive en granite d'époque gallo-romaine (IIe ou IIIe siècle) a longtemps été conservée dans une chapelle du village dédiée à saint Martin, d'où son appellation de "pierre de saint Martin". Elle fut ensuite placée à la croisée de chemins où elle se trouvait lors de son classement. Elle ne fut placée sous le clocher-porche qu'en 1979.
Sur l'une des faces principales est représentée la déesse Epona ; vêtue d'un long vêtement elle tient de la main droite la bride d'un cheval. Au revers, trois personnages féminins sont figurés debout. Les côtés accueillent le dieu Mars pour l'un (casqué, il porte une courte tunique et tient une lance dans la main droite) et peut-être Apollon pour l'autre (le personnage nu est en déséquilibre sur ses jambes croisées, sa main droite soutient la tête inclinée). Pièce unique en Europe
à LIMOGES
Exposition
Du mardi au samedi, de 9h à 12h et de 14h à 19h. A la galerie Artset. Entrée libre.