à BESSINES SUR GARTEMPE
Jean-André Périchon, ingénieur des Arts et Métiers et directeur d’une sucrerie pendant 22 ans en Egypte, sera qualifié de " Bey " par le Khédive. En 1905, il fit construire un manoir de style Renaissance. Couverture en ardoises, tourelle au toit en poivrière sur la face sud-ouest surmontée d’une girouette sommée d’un croissant de lune oriental. Côté route, une véranda de style égypto-turc dénommée " salon mauresque " avec meubles et bibelots ramenés d’Egypte. Sa collection d’objets de la civilisation égyptienne est au Musée des Beaux-Arts à Limoges.
Privé. Ne se visite pas.
à DOMPIERRE LES EGLISES
Sentier très court pour découvrir le petit patrimoine rural du Haut Limousin. L'oratoire du Couret fut construit au début de la deuxième guerre mondiale pour demander la paix. Sur place une chapelle à la Vierge, un chemin de croix, une fontaine dite Coucu et au sommet du parcours un calvaire.
parking au bord de la RD45, à droite, après le village du Couret, avant le pont qui enjambe la Brame.
à AIXE SUR VIENNE
Le château de Losmonerie fut érigé en 1540 par Jean Chantais, élu pour le Roi, dans l'esprit d'une maison Renaissance à la campagne (tour, escalier, galerie, chapelle). Au siècle suivant, Jean de Lubersac constitue l'ensemble de la cour et enrichit l'intérieur de nombreux décors picturaux. Au XVIIIe s., des officiers du Bureau des Finances de Limoges, les Texandier de Losmonerie, apportent à l'intérieur le raffinement du XVIIIe s. (tapisserie et mobilier classés Monuments Historiques). En cours de restauration.
Ouvert du 27 juillet au 2 septembre de 13h à 19h et les 15 et 16 septembre à l'occasion des Journées du patrimoine. 6 € par personne, gratuit pour les - de 14 ans. 4 € par personne pour les groupes et pour les Journées du patrimoine. Visite commentée par le propriétaire.
à MEUZAC
Meuzac vous accueille pour une balade riche en patrimoine naturel (bocage limousin et forêt) et architectural (église romane fortifiée). Vous croiserez de nombreux étangs dont le plan d'eau de la Roche (baignade) et celui de Forgeneuve (ski-nautique). Ne manquez pas la médiathèque du Pére Castor (expositions, spectacles et animations autour du conte, centre de documentation du Père Castor).
parking au lac de la Roche, en bord de RD243
à VICQ SUR BREUILH
Le château de Traslage est un château situé à Vicq-sur-Breuilh en Haute-Vienne, près de Pierre-Buffière, ll fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le 18 septembre 1992
à PEYRAT DE BELLAC
La commune de Peyrat-de-Bellac est riche d'histoire et son patrimoine en témoigne. L'église Saint-Roch du XVIIème siècle abrite des statues de bois peintes et dorées qui représentent Saint Roch, Saint Jean-Baptiste, la Vierge à l'Enfant et le Saint Evêque. Vous apercevrez le château du Châtaignier et profiterez de panoramas sur la ville de Bellac.
parking au Châtaignier, accès RD675 direction Bellac.
à DOURNAZAC
Forteresse militaire des XIIème et XVème siècles, qui se dresse hors du temps dans le fond d'une vallée verdoyante (à 7 km de Châlus). Le château fut incendié et ruiné en 1385 et reconstruit au XVème sous sa forme actuelle par Pierre Montbrun, évêque de Limoges. Très endommagé, en particulier par l'incendie de 1917, il a conservé quatre grosses tours dont l'une englobe le "Grand Jacques", superbe donjon quadrangulaire, l'un des plus beaux exemples du genre. A peu de distance, on peut voir la motte castrale, fortification primitive du lieu. Montbrun se reflétant dans son étang faisant office de douve est sans doute l'un des plus beaux et plus pittoresques monuments du Limousin.
Des visites guidées sont organisées tout au long de l'année. Visites possibles de mi-mai à mi-septembre : sur réservation à partir de 5 personnes. Tarifs: -adulte 10€ -enfant 5€.
à CHAMPSAC
Le chemin des sources vous invite, pour une courte durée, à la découverte du bocage limousin. Visitez également le bourg de Champsac avec son église de construction romane. Autre circuit possible : le sentier des puits (23 km).
parking de la Mairie
à SAINT YRIEIX LA PERCHE
La ville de Saint-Yrieix doit son nom à Arédius, le fondateur de la cité. Ce prêtre possédant un domaine gallo-romain installa ici un monastère vers 564. A sa mort, sa renommée fait de lui un Saint. C’est ainsi que naquit la ville qui porte aujourd’hui son nom, devenu par la suite Iriès puis Yrieix par déformation orale. Saint-Yrieix a toujours été une ville de commerce, un carrefour économique depuis les temps antiques avec les grands axes d’échanges des métaux (mines d’or...). Aujourd’hui restent des pépites gourmandes : la madeleine, la pomme golden AOP… L’une des premières réussites industrielles de la ville reste l’extraction du kaolin depuis sa découverte en 1765 par Jean-Baptiste Darnet. On trouve encore un grand choix de porcelaine à Saint-Yrieix. A découvrir en se promenant dans les rues anciennes de la cité : la collégiale du Moustier, la tour du Plô (donjon du XIIIe Siècle), d’anciens hôtels particuliers…une Bible enluminée du XIIe siècle est exposée dans la bibliothèque médiathèque municipale.
Des visites guidées pour les groupes sont proposées durant toute l’année sur rendez-vous, contactez l'Office de Tourisme Intercommunal au 05 55 08 20 72
à SAINT CYR
Le circuit des étangs vous invite à découvrir le bourg de Saint-Cyr, les villages aux alentours et leur bâti typique.Au Petit Vedeix, il ne faudra pas rater la maison Sansonnet ou vécut un des génies de la chanson française Serge Gainsbourg.
parking place André Leboutet