Voir aux alentours calculer l'itinéraire

Thomas Hirat raconte le Musée du Four des Casseaux

Loin du culte de la blancheur esthétique de la porcelaine, le Musée des Casseaux propose de parcourir l’histoire de la véritable matière première de cette industrie : l’homme dans sa quête extrême de la maitrise du feu grâce au monumental Four des Casseaux.

Pour bien comprendre l’impact de l’industrie de la porcelaine à Limoges, commençons par ses origines. Elle naît en Chine entre 1000 et 1080 sous la dynastie des Song et c’est en 1295 que l’Europe découvre les premières pièces avec le retour de Marco Polo. Si la fièvre de l’or blanc envahie instantanément l’Europe entière, ses secrets de fabrication seront très longs à percer. Jusqu’en 1708, la Chine gardera une longueur d’avance grâce à sa connaissance des techniques de fabrication et de cuisson de la porcelaine. Il faudra donc attendre 400 ans pour que la première industrie de porcelaine européenne voit le jour en Saxe, en Allemagne. 

 

En 1768, les premiers gisements de kaolin français sont découverts à Saint-Yrieix-la-Perche, en Haute-Vienne. C’est ainsi que la première manufacture voit le jour dans le quartier des Casseaux en 1816 sous l’impulsion de la famille Alluaud, déjà propriétaire du gisement de kaolin de Marcognac. Grâce à certains facteurs (qualité du kaolin, bois abondant et eau pure), cette porcelaine s’est révélée être d’une qualité unique rendant un blanc exceptionnel et une conservation bien supérieure à ses concurrents. Dès lors, les grandes manufactures parisiennes telles que Sèvres, Vincennes ou Saint-Cloud, développent également leur production de porcelaine.

 

Aussitôt, l’essor industriel de la porcelaine à Limoges est fulgurant. L’intendant Turgot verra dans la découverte d’une matière première si chère et précieuse, l’opportunité de développer cette région en bénéficiant d’une main d’œuvre peu onéreuse. Ce développement économique apportera d’ailleurs de grandes innovations techniques. 

 

Thomas Hirat raconte le musée du Four des Casseaux

 

Jusqu’au milieu du XIXème siècle, la création d’une pièce de porcelaine est un véritable travail d’artisan, mais la Révolution Industrielle fait faire un bond considérable en terme de productivité avec la découverte du charbon et de nouveaux équipements.

 

La plus représentative de ces innovations est le four rond à flamme renversé, deux fois plus rapide que les autres car il permet une double cuisson simultanée à 900 et 1400 degrés, températures qui correspondent aux deux étapes de cuisson de la porcelaine.

 

Le Four des Casseaux a été construit en 1902 et cuit ses premières pièces en 1904, pour finalement s’éteindre en 1957.

 

Il a une capacité de 80 m3, pouvant contenir de 10 000 à 15 000 pièces par cuisson.

 

Le principal enjeu de son utilisation se situe dans la maitrise du feu et cela se constate dans le processus de cuisson qui exige près d’une semaine par fournée (2 jours pour enfourner les pièces, 30h de mise en chauffe, 40h de cuisson, 20h au refroidissement, idem pour la deuxième cuisson). 

 

Le Musée des Casseaux a été créé dans les années 1980 de l’union d’industriels passionnés d’histoire et de patrimoine. Situé sur un site historique, cet imposant bâtiment industriel du XIXème siècle à l’architecture remarquable est un véritable témoin des prouesses humaines et techniques dans l’histoire de l’industrie porcelainière. La présence de machines d’époque diffuse une atmosphère authentique dont la pièce maitresse qu’est le four, se laisse découvrir en son cœur. Classé Monument Historique en 1987 pour son ingéniosité et le symbole humain et industriel qu’il représente, c’est l’unique four rond à flamme renversé encore debout en France.

 

Tous les éléments clés de l’histoire porcelainière de la ville sont présentés : le traitement des matières premières, l’investissement humain, les conditions de travail et les prouesses techniques réalisées pour faire fonctionner ces fours qui ont contribué à une productivité hors norme et à asseoir la renommée mondiale de Limoges.

Four des Casseaux
Four des Casseaux
Four des Casseaux, le musée
Four des Casseaux, le musée
Four des Casseaux, pièces de porcelaine
Four des Casseaux, pièces de porcelaine