Voir aux alentours calculer l'itinéraire

Portrait de Joseph Goscimski

60 ans après ses débuts avec la porcelaine, Joseph Goscimski fait perdurer dans son atelier près de Limoges un travail d’artisan d’une grande minutie : la décoration manuelle de porcelaine de prestige. Ne réalisant que des pièces uniques à partir de techniques traditionnelles, l’originalité de son travail et la précision de son trait se révèlent particulièrement sur des thèmes floraux, animaux et végétaux.

Le récit de son parcours se déroule comme une évidence. Né en France, il rejoint très jeune la Pologne et déjà ses parents constatent un don évident pour le dessin. C’est là-bas qu’il commence une formation généraliste sur les arts du feux à l’Ecole de Céramique Générale. Ces années d’études se clôturent par une thèse axée sur la décoration des pièces. Il a déjà conscience d’exercer ce métier bien plus par passion que par intérêt. Après des stages auprès de grands professeurs de céramique à Varsovie, il enrichit sa connaissance du travail de la porcelaine d’abord en tant que chef d’atelier, si bien qu’à 20 ans il dirige près de 200 personnes. Mais très vite, le travail des mains le rattrape et il revient à la production.

 

En 1964, il rentre en France sans aucun argent mais avec dans le coeur la volonté d’atteindre le berceau de son art : Limoges. Après deux ans à travailler dans une usine de faïencerie et porcelaine dans le Nord, il atteint son objectif et par chance, est recruté dans deux grandes maisons limousines : Jammet Seignolles puis Coquelet. Après quelques années à gérer les artisans, l’appel de la créativité s’intensifie au point qu’il décide de démarrer sa propre aventure. 

 

C’est alors qu’une nouvelle phase de son parcours s’ouvre. Avec peu de moyens et pour unique faire-valoir la précision de son geste au pinceau, il se fait connaître en exposant ses pièces. Il commence d’abord par des styles classiques pour plaire au plus grand nombre, puis développe petit à petit des créations propres. Il a notamment repris le célèbre bleu de four limousin pour l’alléger et lui redonner une nouvelle jeunesse. Son exigence est claire : il est artisan d’art décorateur sur des porcelaines de prestige uniquement qu’il sélectionne avec soin afin de produire des pièces d’exception qu’il peint entièrement à la main. Au cours des années soixante-dix le succès arrive et ses créations commencent à trouver une renommée mondiale : il expose notamment à Paris, à Tokyo ou encore en Allemagne. Pendant 5 ans, le Château de Nieuil en Charentes conserve une exposition dédiée à son oeuvre et c’est ainsi qu’il réalise un service complet pour le Prince Charles d’Angleterre et travaille également pour les rois du Maroc et de Thaïlande. 

 

Depuis des dizaines d’années c’est son amour du beau et de l’authenticité qui fait perdurer son art. Il maîtrise parfaitement la décoration et veille également à sélectionner des pièces de qualité. Qu’il s’agisse d’un vase, d’une lampe ou d’un service complet, son travail part systématiquement d’une base blanche fabriquée par les plus grandes manufactures limousines. Toute la valeur de son oeuvre réside dans la précision et le goût infini du détail. Ses dessins doivent révéler la pièce, lui retirer ses moindres défauts et souligner sa structure. L’artiste fait vibrer les couleurs en mélangeant les pigments et joue avec les pleins, les vides, les dégradés du bout de ses pinceaux, plumes et éponges. 

 

Chaque pièce ouvre un nouveau champ d’exploration selon qu’elle soit lisse, arrondie ou à facettes et c’est un bonheur perpétuel pour Joseph Goscimski que de dérouler son dessin le long de ces courbes avec une linéarité exemplaire. Mais après la décoration, il reste une dernière étape cruciale à soigner : la cuisson. Pour préserver les couleurs et la texture de la pièce, il est impératif de maîtriser avec précision la température du four sans quoi, les heures de travail passées à l’ornement auront été vaines. 

 

De Limoges au Japon, il a construit sa renommée à la pointe aiguisée de son pinceau mais également par de grandes qualités humaines. L’artisan prend soin d’écouter attentivement les volontés de ses clients à tel point que si la pièce finale ne plaît pas, il se fait un devoir de recommencer ou de ne rien demander. Il se veut honnête et chaque instant passé chez lui est un vrai moment de convivialité. Ne manquez pas de rencontrer cet homme authentique plein d’anecdotes et découvrir ses oeuvres dans son atelier en passant par Saint-Junien sur la Route de la Porcelaine. Une belle occasion de découvrir les secrets de la décoration de porcelaine en famille ! 

 

Voir le portrait vidéo
Joseph Goscimski
Joseph pinceau à la main
Joseph Goscimski, atelier de décoration
les pinceaux
Joseph Goscimski, vase décoré à la main
vase en porcelaine, décoration coquelicots