Publié par : Stéphane Roux le 15/06/2017

On a testé les Gendarmes et les Voleurs de Temps

GENDARMES ET VOLEURS DE TEMPS

La 18ème édition des GENDARMES ET VOLEURS DE TEMPS s'est tenue le week-end de Pentecôte 2017, les 3 et 4 Juin. Ambazac est la ville connue pour être le lieu de retrouvaille des Gendarmes et des Voleurs de Temps depuis 18 ans. Et oui, en juin 2017 on participe à la 18 ème édition de ce bel événement trail qui propose plusieurs parcours nature.

 

les-gendarmes-et-les-voleurs-de-tempsPourquoi participer ? 

Je vais vous raconter comment et pourquoi je me suis préparé et inscrit sur le 20 km. Amateur de course à pied je cours une à trois fois par semaine, histoire de tenir la forme. Courir en ville est mon habitude. Les distances et les allures que j’aime pratiquer sont le 10 et le 20 km à une allure de 5’30 environ. Mais les courses sur le béton en ville ça a du bon un moment mais l’appel de la campagne et des chemins de randonnée sont plus forts que les habitudes. Personnellement j’adore les Monts d’Ambazac pour y être allé me balader depuis mes plus jeunes années. J’aime également beaucoup la randonnée et les courses en montagne. 

 

Des courses de 5, 10, 20, 32 et 58 km

En 2016, le 10 km de découverte avec ce trail des gendarmes a éveillé de nouvelles sensations. Cette année, après une entrainement plus poussé, il est temps de passé au 20 km. Hasard ou alignement des planètes en 2017, les organisateurs ont exhaussé mes voeux et ils proposent le 20 km, celui des Hureaux. Alors pas d’hésitation inscription en poche en février 2017 et début de l’entrainement. 

 

C’est parti

Rendez-vous au village de la course le samedi 3 Juin après-midi. Un après-midi très pluvieux d’ailleurs. Un vrai déluge (voir la vidéo), ça annonce du terrain bien gras pour la course, tant mieux je préfère ça aux fortes chaleurs. 15h, heure du départ avec les cavaliers en costume d’époque Napoléonienne, et oui c’est la tradition ici au Domaine du Muret à Ambazac. C’est parti, pour commencer on fait un petit tour d’environ 1,5 km pour saluer les spectateurs. Déjà là on rencontre quelques zones bien grasses et humides. Rapidement je saute dans une flaque puis une autre… bref tu sais que tu vas courir trempe de la tête au pied ! Faut dire que nous sommes plus de 800 participants à braver les éléments et à ne rien lâcher. Le tout dans une bonne ambiance où l’esprit sportif de camaraderie domine. Ca fait plaisir.

 

les-gendarmes-et-les-voleurs-de-temps le départC’est dur mais c’est bon 

C’est un parcours bosselé de 550 mètres de dénivelé environ. Rien de tel pour tester sa condition physique. De toute façon on est pressé de rentrer vue les conditions météo ! Les 5 premiers kilomètres s’avalent comme de rien n’était. Allure correcte sans plus. Le plus dur c’est la montée des Hureaux avec sa magnifique allée de hêtres. C’était un passage difficile pour les jambes. Je crois que tous les coureurs qui m’entouraient ont tous fini par marcher tellement elle était longue. Le parcours a traversé quelques villages où les spectateurs étaient rassemblés pour encourager les coureurs. C’est très sympa et stimulant surtout lorsque les enfants vous tapent dans la main et courent à côté de vous façon Tour de France. 

 

Des paysages très beau j’adore ! un parcours superbe qui donne beaucoup de plaisir. Certes il reste encore des belles côtes d’ici à l’arrivée (montée du Mont Gerbassou) mais quel pied. Dommage que les chemins se soient transformés en gadoue ; et oui avec toute cette boue j’ai fini par goûter la terre molle. Un beau gadin dans la descente de Trasforêt bien grace et hop un homme à terre. Le bain de boue c’est bon pour la peau il parait. Bref on repart et on entend, proche de l’arrivée, les encouragements des spectateurs dans les fameuses 41 marches de la Chapelle. Et là il faut dire que les jambes n’en veulent plus. Putain de mur !!! Impossible de courir dans ces marches. En tous cas c’est vrai, l’ambiance est une dinguerie, comme annoncée. 

 

Cette ultime difficulté étant passée il ne reste que quelques centaines de mètres à parcourir. Très vite on finit sur le tapis rouge pour passer la ligne d’arrivée en présence de la foule. Ça descend un peu alors j’y vais à fond. Ligne franchie avec un chrono de 2h15 en poche. Bon temps pour mon premier 20 km en course et dans la boue. A l’arrivée on récupère une assiette de porcelaine (de Limoges bien entendu) et direction la douche (froide en extérieur). Et là c’est le repos bien mérité.

 

les-gendarmes-et-les-voleurs-de-temps assiette en porcelainePromis l’année prochain je reviens!

Les Gendarmes et les Voleurs de Temps c’est une course nature au top que j’ai vraiment aimée. Un départ spectaculaire, un parcours vallonné et sinueux à souhait, une ambiance géniale. Et je ne vous ai pas parlé du village avec ses exposants sympas et toute la foule qui profite de l’événement. Un seul mot à dire : MERCI aux organisateurs pour faire vivre cet événement et à l'année prochaine pour le 32 km. 

 

 

 

 

 

 

 

Les Gendarmes et Les Voleurs de Temps, Trails et Courses Nature

Gaïa, Maison Régionale des Sports du Limousin

142 av Emile Labussière 87100 Limoges 

www.gendarmes-et-voleurs.com/

 

Voir la vidéo officielle de la course 2017 https://youtu.be/9epvP2D5Zjc 

Crédit photo : Centre France - © Thomas JOUHANNAUD.

Sources : http://www.lepopulaire.fr/ambazac/sports