Publié par : Stéphane Roux le 12/10/2017

La Frairie des petits ventres à Limoges le 3ème vendredi d’octobre

La Frairie des petits ventres Limoges

Amis gastronomes, s’il y a bien une manifestation à ne pas rater durant l’année, c’est bien la Frairie des Petits Ventres. Les bouchers et tripiers de Limoges installent leurs étales pour régaler vos papilles. Faites vos provisions de boudins aux châtaignes, girots,  pâtés de pommes-de-terre, galetous, clafoutis et autres flognardes. C’est également l’occasion de découvrir une des plus jolies rues de Limoges, la rue de la Boucherie.

 

La frairie des petits ventres dans le quartier de la boucherie à LimogesLa frairie des petits ventres est un des évènements populaires les plus importants de la ville de Limoges en Haute-Vienne… Ses origines sont ancestrales, la fête actuelle n’est réapparue sur le calendrier qu’au début des années 70. 

 

Cette grande fête gastronomique a lieu le 3ème vendredi du mois d’octobre rue de la Boucherie ; elle date du Moyen Age et on l’associe évidemment à la puissante corporation des bouchers fondée en 930, dans ce quartier pittoresque de Limoges.

Les festivités commencent par une cérémonie dans la célèbre chapelle Saint Aurélien, propriété depuis plus de 500 ans de la confrérie des Bouchers. Des manifestations folkloriques animent également cette fête culinaire.

 

 

Boudins aux châtaignes, pâté de pommes de terre, galétous, giraud de Limoges, langue de mouton fumée, divers abats et charcuteries, châtaignes grillées, clafoutis sont au menu , tout se déguste, on se régale, on fait ripaille, on fait bombance… Les stands débordent de victuailles, assaillis par des centaines de gourmands désireux de se régaler.

La frairie des petits ventres : les bouchers

 

 

A visiter dans le quartier : les halles dont une frise de 328 carreaux de porcelaine représentant les produits vendus dans les halles orne les murs extérieurs, la grande fresque en trompe l’œil qui évoque le passé de la place de la Motte, la chapelle Saint Aurélien et son décor baroque et la maison traditionnelle de la Boucherie. Celle-ci a été aménagée sur plusieurs niveaux, elle retrace la vie des bouchers : ils abattaient le bétail sur place, cuisaient, vendaient la viande au rez-de-chaussée, vivaient dans les étages et faisaient sécher les peaux de moutons et de porcs dans les greniers à clair voie.

 

Préparer votre séjour à Limoges pour la Frairie des Petits Ventres avec l'Office de Tourisme de Limoges.