Le papier

 

L’activité papetière en Limousin remonte à plus de 500 ans, les premiers moulins à papier étant apparus en Haute-Vienne à partir du XVème siècle. La qualité des eaux (la Vienne et ses affluents, la Maulde, le Tard et la Glane), ainsi que les facilités d’approvisionnement en chanvre et en lin, ont favorisé la fabrication artisanale de feuilles en papier de chiffon.

 

 

Moulin du Gôt Saint-Léonard de Noblat

 

A visiter : le Moulin du Gôt (conservatoire des techniques anciennes de la papeterie, de l’imprimerie et des arts graphiques)