La cité du Dorat a vécu au cours de l’histoire des périodes mouvementées : assaillie par le Prince Noir (Prince de Galles) en 1356, la ville a également subi beaucoup de dégâts lors des guerres de Religion. De son passé de ville fortifiée, Le Dorat a gardé une superbe porte bergère du 15ème siècle, la seule de tout le Limousin, qui doit certainement son nom au fait qu’elle était empruntée par les gardiennes de troupeaux. Le Dorat abrite l’un des plus importants monuments d’art roman en Limousin : la Collégiale Saint-Pierre des XI/XIIème siècle Tous les sept ans, le Dorat célèbre les ostensions, cérémonies de vénération des reliques des saints protecteurs de la Cité.